Un an après la sortie de la première version, Gladys revient dans une nouvelle version entièrement réécrite en 100% Node.js.

Cette version a pour objectif de partir sur une base propre, de repartir sur une architecture plus évolutive. Techniquement, Gladys repose désormais sur le framework Sails.js côté serveur, et côté client sur AngularJS. L’utilisation de frameworks me permet de me concentrer sur l’essentiel : construire un assistant domotique. Je n’ai plus à me préoccuper de la sécurité, de la connexion, de la gestion de la base de donnée, etc… Tout ça existe déjà, et ce n’est pas le but du projet.

Le design a lui aussi été entièrement refondu, la page d’accueil affiche désormais beaucoup plus d’informations mais en étant tout aussi clair. Comme vous pouvez le voir, c’est très coloré !

Au niveau du programme développeur, il va encore plus loin sur cette version. Il y a trois façons de programmer Gladys :

  • Les scénarios : Il est désormais possible de créer des scénarios, depuis une simple interface web, sans aucunes lignes de code.
  • Les scripts : Vous pouvez écrire des scripts Gladys très simplement, et lui demander de les exécuter à un moment donné. ( Les scripts peuvent tirer parti de toutes les fonctions de Gladys )
  • Les modules Gladys : Chacun peut désormais créer des modules Gladys, qui permettent de faire absolument ce que vous voulez. Si vous voulez programmer un module pour pouvoir rendre compatible vos ampoules avec Gladys, c’est désormais possible !

J’espère que cette version vous plaira, cela fait beaucoup de temps que je travaille dessus et je suis heureux de pouvoir la sortir aujourd’hui !

N’hésitez pas à partagez le projet autour de vous, si chaque lecteur de cet article retweetait le tweet d’annonce de Gladys v2, cela permettrait à d’autres développeurs de découvrir le projet, d’aider à son développement et donc à le faire avancer. L’assistant JARVIS dont nous rêvons tous serait encore plus à portée de main ! Je compte sur vous sur ce point là, chaque tweet peut faire la différence.

Merci encore à tous de suivre le projet !